dimanche 18 octobre 2009

Un mari écroué pour avoir tenté de tuer sa femme, libéré 2 jours plus tard

Un mari écroué pour avoir tenté de tuer sa femme, libéré 2 jours plus tard
vendredi 09 OCTOBRE 2009, 22:50 Faits divers
Un homme qui a sérieusement blessé sa femme en tentant de la tuer à coups de fusil, en janvier dernier, a été remis en liberté. Et ce, deux jours après avoir été écroué mercredi. La décision a été prise par le président de la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Orléans.



En janvier dernier, un homme de 43 ans a tenté de tuer sa femme d’un coup de fusil, dans le Loiret. Interpellé lundi à son domicile après plus de sept mois d'enquête, Jean-Pierre Lesourd a été mis en examen mercredi pour "tentative d'assassinat" et a été écroué.

Retournement de situation. Le président de la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Orléans, saisi en référé d'une demande de mise en liberté par l'avocat du mari, a estimé qu'il n'y avait pas lieu, au regard des éléments du dossier et de la personnalité du suspect, de le maintenir en détention provisoire. Il n'y a pas possibilité de faire appel de cette décision.

Jean-Pierre Lesourd a donc été libéré vendredi et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de résider dans le Loiret et d'entrer en contact avec sa femme.

Son épouse, Nathalie avait été touchée par trois tirs de chevrotine, alors qu'elle entrait le soir du 20 janvier dans son poulailler, à Baccon. Sérieusement blessée, elle était parvenue à se rendre en voiture chez le maire, qui avait appelé les secours. Elle aura des séquelles à vie, selon les experts médicaux.

L'homme, confondu par des résultats de plusieurs expertises, aurait mené une double vie et peut-être voulu se séparer définitivement de sa femme, selon des sources proches de l'enquête

http://info.sfr.fr/faits-divers/articles/Un-mari-ecroue--avoir-tente-de-tuer-sa-femme-libere-2-jours-plus-tard,118619/

1 commentaire:

Anonyme a dit…

j ai bien connu la famille lesourd, des gens sans histoires ,sympathiques.Mes pensées vont a nathalie et les siens.