jeudi 26 novembre 2009

http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu&id=16099

Actualité

Mercredi 25 Novembre 2009
Pour une action européenne contre la violence masculine envers les femmes
[Fenêtre sur l'Europe]


En cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, les organisations de femmes réclament que la nouvelle convention du Conseil de l'Europe soit un instrument fort de lutte contre les violences masculines envers les femmes.

Du 1er au 3 décembre, les délégations des 47 pays membres du Conseil de l'Europe se réuniront à Strasbourg pour discuter d'une première ébauche de convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes.

En Europe, 45% des femmes souffrent ou ont souffert de différentes formes de violence masculine. Une femme sur 5 subit de la violence domestique. Plus d'un dixième des femmes a été victime de violence sexuelle au sens le plus large. Lorsque l'on rajoute à ces situations les discriminations basées sur la race, l'âge, l'orientation sexuelle ou la religion (entre autres), les chiffres sont encore plus élevés.

"La convention doit prendre en compte toutes les formes de violence masculine envers les femmes, étant donné qu'elles violent les droits humains des femmes et posent un obstacle à la réalisation de l'égalité entre les femmes et les hommes", affirme La présidente du LEF, Brigitte Triems. "Le LEF, qui est aujourd'hui la plus grande coalition d'associations de femmes en Europe, va suivre et contrôler de très près les activités du Conseil de l'Europe et travailler avec ses membres et les autres ONG européennes et internationales pour s'assurer que le texte actuel de la convention reste un texte de haute qualité et se renforce et constitue un instrument légal international essentiel pour la défense et la promotion des droits humains des femmes."

Le Lobby européen des femmes (LEF) est la plus grande coalition d'associations de femmes dans l'Union européenne (UE) et travaille à la promotion des droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes. Les membres du LEF regroupent des organisations des 27 Etats membres de l'UE et des trois pays candidats à l'accession, ainsi que 21 organisations européennes, représentant ainsi au total plus de 2500 organisations.

Le LEF se réjouit de ce texte préliminaire, dont le contenu démontre une forte volonté politique de dénoncer les violences masculines envers les femmes au niveau européen, et suivra attentivement le développement des négociations sur la convention.

Pour plus d'informations :
http://www.epacvaw.org
http://www.womenlobby.org

Aucun commentaire: